Les cryptes discrètes du Palais de Chaillot

10 000 m2 retraçant l’histoire de l’architecture, des cités antiques à nos villes modernes. La Cité de l’architecture et du patrimoine, qui occupe l’aile est du Palais de Chaillot, défie le muséophile par son gigantisme. Difficile de croire qu’un tel « centre commercial » de la culture puisse abriter en son sommet une galerie secrète, dont l’accès est si préservé qu’on pourrait la croire interdite au public. Alors, plutôt que de vous attarder dans les salles – bondées – du rez-de-chaussée et du premier étage, précipitez-vous à la Galerie des fresques et des vitraux, petit bijou épargné de la foule. Mais avant de réfuter son existence, ouvrez l’œil : celle-ci est bel et bien indiquée par une minuscule pancarte, indécelable aux visiteurs non avertis. Tant mieux pour vous, qui profiterez d’un parcours quasi solitaire.

Cite architecture patrimoine coupole cathedrale

Coupole de la Cathédrale de Cahors – reproduction

C’est au dernier étage, dans une pénombre de grenier, que s’ouvre lla fameuse Galerie. Anthologie condensée de l’architecture moyenâgeuse, elle recèle une reconstitution minutieuse des fleurons artistiques romans et gothiques. Un monumental travail de copiste puisque près de 400 fresques, grandeur nature, ont été répliquées avec une fidélité parfaite. Peintures et vitraux y sont aménagés sur leurs façades d’origine : cryptes, hypogés, abbayes et voûtes de cathédrales. La restitution d’architectures prestigieuses comme les églises de Kernascléden et de Saint-Nicolas de Tavant ou la Chapelle de Grézillé, permet de réaliser un étonnant tour des plus beaux sanctuaires disséminés sur le territoire français.

Crypte de Tavant

Crypte de Tavant

Crypte de la chapelle de Saint-Nicolas de Tavant – reproductions

Mais l’expérience produite dépasse l’intérêt culturel du site : tous les éléments sont réunis pour que le visiteur s’exile des temps et lieux contemporains. La semi-obscurité, la fraîcheur des pierres, la douceur des couleurs effleurées sur les parois, rendent palpables l’atmosphère des temples du passé. Alcôves et corridors s’imbriquent et s’enchaînent, obligeant le promeneur, pris au piège de culs-de-sacs et d’embouchures artificiellement promises, à revenir sans cesse sur ses pas et, par là même, à découvrir les détails qui lui auraient échappés.

kernascleden voute

Voûte de l’Eglise de Kernascléden – reproduction

La Galerie des fresques et des vitraux est d’autant plus réussie que l’imitation des canons de l’architecture médiévale – projet dont elle découle - comporte en elle-même une certaine dose d’artifice. Le parti pris des commissaires est pour beaucoup dans ce succès. Ici pas de contrefaçons vulgaires ou de maquettes à l’emporte-pièce ; le soin apporté aux reproductions artisanales résulte de l’ambition de la Cité Chaillot : promouvoir la diversité et la richesse du patrimoine français en offrant un regard sur ses plus beaux sites… comme si vous y étiez.

En vidéo : le travail minutieux des artisans de la Galerie des fresques et des vitraux

———————–

La Cité de l’architecture et du patrimoine

Palais de Chaillot

1 Place du Trocadéro et 11 novembre

75016 Paris

01 58 51 52 00

Leave a Comment

Filed under Lieux insolites

Laisser un commentaire